Faites connaissance avec Dolores 74


Son nom complet est « Dolores Bailanderitas-Vandersmissen 74 ».

Son père « Juan Bailanderitas » vivait au sein d'une orangeraie quelque part en Espagne, il y a très longtemps.

Un jour, il s'est dit : « Il doit y avoir d'autres choses dans la vie que les oranges. » Impatient de voir le monde entier, il s'est alors caché dans une cargaison d'oranges ... destination ... inconnue.

Cette cargaison est arrivée dans le port d'Anvers en Belgique (quelque part sur la côte ouest de l'Europe, nous n'avons pas de côte est).

( ...
La côte Est de notre continent (l'Eurasie) appartient à la Chine et la Russie. Une fois que vous y êtes, piquez une tête dans le « Pacifique » et traversez-le à la nage jusqu'au continent américain. Dites « Salut » à leurs gardes-côtes et demandez-leur le chemin le plus court pour traverser l'Amérique. Je crois qu'il s'agit de la « Route 66 ». Après avoir atteint leur côte est, enfilez de nouveau votre maillot de bain et traversez l' Atlantique.

Vous pourriez envisager de traverser les Amériques au niveau du Mexique, mais c'est le territoire de « Speedy Gonzales ». Ne soyez pas déloyal.
Si vous ne rencontrez aucun garde-côte sur la côte ouest des Amériques, mais qu'à la place vous rencontrez des gens comme ça, vous feriez mieux de demander le remboursement de votre boussole. Si vous continuez dans cette direction, les gens que vous allez rencontrer ne vont pas aller en s'améliorant. Si vous avancez encore plus loin dans cette direction, vous n'aurez probablement jamais plus l'envie de quitter cette partie de notre monde. Le continent américain est plein de surprises.

Bref ...

Dans l'Atlantique , veillez à ne pas heurter l'Angleterre. Ralentissez au niveau des « îles Scilly », un endroit magnifique. Ne confondez pas l'Irlande avec le Royaume-Uni. L'Angleterre est le seul pays au monde où vous adoreriez être arrêté par la police. Traversez l'Angleterre ou nagez autour. D'une façon ou d'une autre, vous devez atteindre sa côte est. N'abandonnez pas, vous y êtes presque. Traversez maintenant la « mer du Nord ».

POUR L'AMOUR DE DIEU, ne dérivez pas vers le nord, ou bien vous vous retrouverez dans le port de « Rotterdam » situé aux Pays-Bas, et BON SANG, ne dérivez pas non plus vers le Sud, ou bien vous vous retrouverez dans le port du « Havre » en France. Dirigez-vous simplement tout droit et entrez dans le port d'Anvers en Belgique.

Il se trouve que la famille de souris belge vit entre les chats néerlandais et français. Les chats britanniques - à l'ouest de chez nous - doivent traverser la mer du Nord, comme vous êtes sur le point de le faire ; or les chats ne nagent pas. Les chats allemands sur notre frontière Est n'ont pas franchi le Rhin depuis 1945, donc ils sont plutôt sympa. Ce sont les chats néerlandais et français qui font que les souris belges se sentent comme prises en sandwichs.

À peine arrivé dans le port d'Anvers, passez-moi un coup de fil, et je viendrai avec une serviette et de vrais « pakske friet ». (j'imagine que sous serez affamé à ce moment-là).

À partir de notre côte Est, en Chine ou en Russie, vous pouvez également voyager à l'ouest, sur la terre ferme afin de ne pas vous mouiller. Mais ensuite ... vous aurez un grand nombre de pays à traverser, avec autant de cultures et de langues ... Contentez-vous de voyager vers l'est à travers l'Amérique. J'ai entendu dire que les gens sont agréables là-bas. Vous pourriez avoir besoin de ceci pour vous frayer un chemin.
... )


Ici, dans la ville d'Anvers, au pied de notre belle cathédrale, le voyage explorateur de Juan à travers le monde a pris fin. C'était à l'issue de sa première expédition après qu'il ait rencontré sa femme, « Sara Vandersmissen », et qu'ils eurent 96 enfants. (Ce sont des souris, OK !!!)

Papa Juan est musicien et aimait donner à ses enfants des noms de musique. Les premiers-nés ont ainsi été appelés :

Primo, Secunda, Terts, Quart, Quint, Six, Sept, Octa, None et Tiën.

Mais après le 10e, maman et papa n'en savaient pas plus, et maman ne comptait pas s'arrêter là. Papa a alors eu une idée lumineuse. Il choisirait le nom des filles qui seraient « Dolores », et maman choisirait le nom des fils qui seraient « Peter », suivi du nombre de la naissance.

Maman et papa se sont donc mis à l'ouvrage pour donner :

Peter 11, Dolores 12, Dolores 13, Peter 14, Dolores 15 ...

Maman et papa se sont donc mis à l'ouvrage pour donner :

En quoi Dolores 74 est-elle si spéciale ?

Son père Juan venait du sud de l'Espagne et sa fourrure est brunâtre. Sa mère quant à elle, vient de Belgique, et sa fourrure est blanche comme neige. Tous les enfants qu'ils ont eus ensemble étaient issus d'un métissage de café et de lait. Certains tendant vers la couleur café, d'autres vers le lait. À l'exception de la 74 qui avait hérité de la fourrure blanche comme neige immaculée de maman. Sur les 96, aucun autre enfant ne possède une telle fourrure.

Ainsi, la 74 est la seule souris blanche du nid.

Bien qu'à la naissance Dolores 74 ait hérité de la fourrure de sa mère, elle avait hérité du caractère de son père. Un jour, elle s'est dit : « Il doit y avoir d'autres choses dans la vie que notre nid. » Un jour, elle a donc quitté la maison pour partir à la découverte du monde.

Après avoir parcouru le monde pendant une longue période, la 74 pénétra dans une maison dans l'espoir d'y trouver quelque chose à manger. Dans cette maison, son voyage explorateur à travers le monde a pris fin, comme ce fut le cas pour son père, mais d'une manière complètement différente.

L'histoire de « Dolores 74 » commence dans ce nouveau foyer.